Acné ado : des premiers signes vers 12 ans

Avec les beaux jours apparaissent les premiers signes d’acné sur le nez et le menton de nos chères têtes blondes.

Au début cela passe relativement inaperçu. Ceux dont les parents ont eu de l’acné ou les enfants à peau claire sont pré-disposés et plus concernés que les autres….

Votre pré-ado ou presque ado a entre 11 et 13 ans. Premiers points noirs sur le nez….on ne sait pas que faire, on attend et on se dit que cela passera…L’expérience montre que sur des ados pré-disposés, non cela ne passe pas.

On est également à un âge où il n’est pas évident de leur faire tenir une hygiène irréprochable. Et pourtant c’est indispensable !

 

Acné ado : agir dès les premiers signes

Il est important dès ces premiers signes d’agir pour rééquilibrer la peau de votre enfant. Il va falloir pour cela agir en 2 temps :

  1. Nettoyer avec un savon saponifié à froid qui va nettoyer en profondeur sans agresser la peau.
  2. Appliquer un mélange d’huiles végétales pour rééquilibrer la peau et éviter que le déséquilibre ne s’installe et ne s’amplifie.

Les huiles végétales que je conseille pour rééquilibrer la peau d’un pré-ado ou ado aux premiers signes sont :

  • l’huile de jojoba dont la composition est très proche du sébum : en l’appliquant sur la peau celle-ci est en mesure d’envoyer un « message » aux glandes sébacées en les informant qu’elle a suffisamment de sébum protecteur et qu’il n’est donc pas nécessaire d’en produire plus.
  • l’huile de pépins de raisins qui est astringente et va agir en diminuant la taille des pores de la peau.

Vous pouvez ainsi fabriquer un sérum équilibrant pour votre pré-ado en mélangeant pour 30ml :

  • 15ml d’huile végétale de jojoba
  • 15ml d’huile végétale de pépins de raisins

 

Pourquoi il est important d’agir dès les premiers signes ?

En agissant dès ces premiers signes, vous inscrivez cette routine dans le quotidien de votre enfant. De plus il est encore à un âge où il vous écoute…plus dur d’attaquer 2 à 3 ans plus tard lorsque le phénomène a pris de l’ampleur à double titre :

  1. car cette approche sera nouvelle et interviendra à un âge où il a plus tendance à rejeter ce qui vient de ses parents
  2. car ces premiers signes ne sont pas encore un problème pour lui, il n’ y a pas d’affect lié au sujet ni de volonté de trouver le remède miracle en 2 jours, vous pouvez donc vous inscrire avec votre enfant dans une action de fond.

Ce soin de rééquilibrage va retarder la multiplication des points noirs et doit vous permettre de tenir entre 1 et 2 ans avant aggravation éventuelle du problème.

 

Et sur le plan alimentaire ?

Essayez de diminuer les sucreries et les produits laitiers votre enfant ne vous remerciera pas mais sa peau oui ! Là aussi c’est une question d’habitude, l’idée est de diminuer pas d’interdire : en acheter moins, remplacer par autre chose, en réduire la consommation à la maison et la laisser à la cantine (là vous ne pouvez pas agir….), …