Les 5 émonctoires

Le principe des émonctoires, utilisé en naturopathie, repose sur le fait que notre corps comporte cinq « portes de sortie » pour éliminer les déchets présents dans notre corps.

Il y a cinq émonctoires principaux. La peau est un de ces cinq émonctoires.

Elle agit naturellement en tant qu’émonctoire lors d’une séance de sport par exemple : les déchets étant éliminés par la sueur. Mais elle agit également en tant qu’émonctoire lorsque les autres émonctoires sont surchargés et peut ainsi présenter différents problèmes de peau (acné, eczéma, …)

Pour limiter les éliminations par la peau qui peuvent être sources de problèmes cutanés, on cherchera donc à activer les éliminations par les autres émonctoires qui sont pour mémoire

  • le foie
  • les intestins
  • les poumons
  • les reins

 

Activation des éliminations par le Foie

On cherchera sur ce point surtout à aider les foies paresseux et à drainer le foie, qui peut être déficient en cas de problème de peau.

Plusieurs plantes permettent de drainer le foie, on notera notamment la Chélidoine, Nux Vomica, Dolichos, …

L’aubier de Tilleul est également un draineur très doux pour le foie.

 

Activation des éliminations par les intestins

On cherchera sur ce point à lutter lorsque c’est le cas contre la constipation par l’ajout de fibres dans l’alimentation notamment au travers de légumes crus ou cuits (préférer la forme cuite pour les intestins fragiles). Ce point est à adapter à chacun, en effet chez les personnes souffrant de dysbiose, on cherchera au contraire à limiter les fibres au fibres douces.

 

Activation des éliminations par les reins

Pas d’activation préconisée en particulier sur ce point le fait de boire plus que sa soif étant controversé…

 

Activation des éliminations par les poumons

Le sport va permettre d’activer les échanges cellulaires et l’élimination des toxines par les poumons.

 

Activation des éliminations par la peau

Le sport là encore va permettre d’activer les éliminations au travers de la sueur.

 

On retiendra

  • 3 séances de sport par semaine pour activer les éliminations par la peau et les poumons
  • de drainer le foie
  • d’introduire éventuellement plus de fibres (sous forme notamment de légumes voire de céréales complètes si elles sont supportées) dans l’alimentation pour faciliter si besoin le transit, sauf en cas de dysbiose