Vous êtes-vous déjà demandé…

Ce que contiennent vos cosmétiques conventionnels ou même bio ? crème de jour, de nuit, gel douche, lotion démaquillante ou eau micellaire et autre fond de teint ou rouge à lèvre ?

Eh bien voici quelques bribes de réponse…Prenons l’exemple d’une eau micellaire : l’eau micellaire peau grasses et sensibles d’une célèbre marque disponible en parapharmacie, qui ne se rince pas.

Elle est composée de 12 ingrédients, dont l’affichage est obligatoire sous forme de liste INCI :

les ingrédients mentionnés en vert ne posent pas de problème, ceux en bleu sont acceptables, ceux en rouge sont déconseillés (source la vérité sur les cosmétiques, qui est un superbe site qui représente une mine d’informations)

Revenons sur les ingrédients en rouge :

  1. Poloxamer 188 : suspecté de rendre la peau perméable et de laisser passer des substances nocives
  2. Dihydrocholeth-30 : fort potentiel irritant, considéré comme candérigène à cause de lurs propriétés facilitant la pénétration de corps étranger
  3. Disodium EDTA : douteux sur le plan toxicologique et difficilement dégradable: l’EDTA a la caractéristique de fixer très fortement d’autres substances, par ex les métaux lourd
  4. Iodopropynyl Butylcarbamate : est controversé car il libère de l’iode lors de son utilisation, qui pourrait augmenter le risque de potentiels troubles de la thyroïde

Ca fait réfléchir… le packaging nous explique pourtant que cette eau micellaire « nettoie la peau en douceur grâce à des agents nettoyants sélectionnés pour respecter les peaux sensibles. Elle élimine les impuretés et l’excès de sébum en laissant la peau nette et fraîche. Avec de l’eau thermale de…. apaisante et anti-irritante – pH 5.5 – Sans savon – Sans alcool – Sans colorant – Sans paraben. » Effectivement il n’y a ni alcool ni paraben ni colorant ni savon [désséchant]…mais on oublie de mentionner les ingrédients qui dérangent.

Et si…?

Et si vous troquiez votre eau micellaire contre un produit sain et bio ? Pourquoi cette marque vante-t-elle l’absence de savon ? Parce-que les industriels ont débarrassé le savon de sa glycérine qui protège la peau du déssèchement et nous proposent à la place des produits chimiques.

Et si vous redécouvriez le vrai savon, celui fabriqué à l’ancienne qui ne déssèche pas la peau (et oui cela existe…). Essayez !