Le match du jour : solutions naturelles contre eczéma

Vous avez décidé de trouver une alternative aux traitements classiques de l’eczéma et vous vous demandez comment soigner l’eczéma naturellement ?

Bravo ! Voici un article qui devrait vous y aider. Je vous décris le résultat de mes recherches concernant les huiles végétales efficaces contre l’eczéma. Les huiles végétales sont des ingrédients naturels et merveilleux, qui sont à la base de la dermo-cosmétique naturelle à laquelle j’ai été formée en 2014 par Christine Cuisinez, pharmacienne experte en dermo-cosmétique naturelle, une référence dans ce domaine.

J’ai depuis fabriqué par mal de sérum et pu apprécier, sur mon entourage et sur moi-même les propriétés des huiles végétales. Je vous décris dans cet article la sélection d’huiles que j’utilise pour les sérums naturels anti-eczéma que je confectionne et que j’utilise en cas de besoin pour ma famille ou mon entourage.

Tout d’abord, il est important de préciser que les huiles végétales sont des ingrédients vivants qu’il convient de sélectionner avec rigueur (uniquement des huiles bio, obtenues sauf exception, par 1ère pression à froid) afin de n’utiliser que des huiles d’excellentes qualité et de bien les conserver (certaines huiles doivent être conservées au frigo).

Aider à maîtriser l’eczéma naturellement avec 5 huiles végétales :

  • L’huile d’onagre (Oenothera biennis), qui est riche en acide gamma-linolénique, un acide gras de la famille des oméga 6, fabriqué par notre corps mais qui peut être en quantité insuffisante chez certaines personnes. L’apport de cet acide gras est bénéfique pour les personnes souffrant d’eczéma, et c’est aussi une huile que l’on trouve en complément alimentaire et qui sous cette forme est intéressante pour l’équilibre hormonal. C’est une huile très bien supportée par tous les types de peau, qui se conserve au frigo.
  • L’huile de bourrache (Borago officinalis), est une huile encore plus riche en acide gamma-linolénique que l’huile d’onagre, qui, prise en interne peut fatiguer le foie (pas plus de 3 semaines 2 fois par an), mais qui en utilisation externe apporte de très bon résultat. Je trouve intéressant de la conjuguer avec l’huile d’onagre dans le cas de l’eczéma. Elle se conserve au frigo.
  • L’huile d’argan (argania spinosa), dont on trouve une forte production au Maroc, est une huile magnifique à plusieurs titres, celui qui nous intéresse ici est son action cicatrisante, anti-inflammatoire et régénérante. C’est une huile très bien supportée par tous les types de peau, qui se conserve à température ambiante.
  • L’huile de tamanu (Calophyllum inophyllum) est une belle huile d’un vert profond lorsqu’elle est de première pression aux vertus huile anti-inflammatoire, cicatrisante et facilite le renouvellement cellulaire des peaux abîmées. C’est une huile légèrement rubéifiante c’est-à-dire qu’elle peut sur des zones très sensibles occasionner de légères rougeurs à l’application.  Elle se conserve à température ambiante.
  • L’huile de nigelle (nigella sativa) ou huile de cumin noir est une huile anti-infectieuse et anti-microbienne, connue aussi pour son action dans les traitements naturels contre l’acné. Elle s’avère très efficace pour l’eczéma Elle est en principe bien supportée par tous les types de peau (sauf par les plus sensibles, dans ce cas préférez l’huile de chaulmoogra), et se conserve au frigo.

Mon conseil

Cela peut être un eczéma de contact mais cela peut aussi être un eczéma qui vous signale un dysfonctionnement intérieur, quelque part dans votre corps. Dans ce deuxième cas, l’eczéma n’est pas là par hasard…et il est fondamental de rechercher l’origine du problème et d’adapter en premier lieu un réglage alimentaire pour assainir le terrain.

Et maintenant…à vous !

En fonction de votre type de peau et en combinant les actifs de ces huiles, vous pouvez vous créer un sérum sur mesure pour soigner l’eczéma naturellement.