Les points communs

Une peau rosacée comme une peau intolérante peuvent toutes deux présenter des signes d’intolérance : sensation de brûlure, la peau ne supporte plus rien et a un grand besoin d’hydratation. Cela conduit à rechercher des solutions pour apaiser parmi lesquelles la plus logique semble être le recours à l’application de grosses couches de crèmes hydratantes….ce qui produit l’effet inverse car en appliquant trop de crème hydratante, la peau, habituée à cet apport devient fainéante : elle n’a en effet plus besoin de fabriquer de sébum puisqu’elle est abreuvée continuellement, et elle n’en fabrique donc plus, d’où le cercle vicieux conduisant à appliquer encore plus de crème hydratante.

Voilà pourquoi il ne faut pas appliquer de crème conventionnelle même achetée en parapharmacie sur une peau rosacée. En effet, au delà du phénomène de dépendance que je viens de décrire vous risquez en plus de faire pénétrer dans votre organisme des composants chimiques suspectés pour certains d’être des perturbateurs endocriniens, c’est à  dire de perturber votre équilibre hormonal, qui est si précieux.

Quelques différences

Par ailleurs, la rosacée peut également s’accompagner d’amas de cellules mortes à la surface de la peau pour lesquelles il faut trouver des solutions de gommage extrêmement douces, à effectuer une fois que vous avez commencé à apaiser votre peau et où elle pourra les supporter. Naturellement les masques pourtant coûteux de parfumerie ou de parapharmacie sont très rarement supportés par ces peaux fragiles !!…d’où rougeur / brûlure, besoin d’apaiser avec la crème hydratante et alimentation du cercle vicieux….Un homme ou une femme à la peau fragile, intolérante ou rosacée est un(e) très bon(ne) client(e) au rayon parapharmacie !!

Le routine que l’on croit être la bonne va à l’encontre de ce qu’il faudrait faire

  • en abreuvant la peau de créme hydratante on l’empêche de travailler et de fabriquer son propre sébum
  • en testant divers produits (crèmes, masques) on multiplie la mise en contact avec des composants qui vont possiblement faire réagir la peau alors qu’il faut au contraire la mettre en contact avec le moins de composants possibles et uniquement des composants extrêmement bien tolérés par la peau
  • au travers de ces produits pourtant achetés relativement cher en parapharmacie
    • vous appliquez des molécules chimiques sur votre peau
    • vous appliquez une crème composée de plus de 50% d’eau, certes de l’eau thermale pour certaines….mais si l’eau permettait d’hydrater la peau une bonne douche suffirait !!
    • vous n’apaisez finalement pas votre peau et vous contribuez à empirer les sensations d’intolérance jour après jour
  • par ailleurs il devient très difficile de trouver des solution pour nettoyer sa peau puisque le nettoyage est source d’irritation. Or, un nettoyage doux  et adapté est indispensable pour entretenir sa peau.

Bref une situation inconfortable à laquelle j’ai été confrontée et qui m’a conduite sur le chemin de la cosmétique naturelle et de l’alimentation saine, le début d’une aventure passionnante !

Si vous suspectez une rosacée ou que votre peau est intolérante, je vous invite à consulter ma routine rosacée