Quels sont les critères d’une alimentation belle peau (ou cuisine nature) ?

Le concept de cuisine nature que je reprends sont issus de l’approche de Taty Lawers et respecte les 7 critères suivants et vous permet de mettre en place une « alimentation belle peau » :

  • Equilibrer l’alimentation par un apport consistant en végétaux :
    • notamment les légumes frais, crus ou cuits à la vapeur douce
    • quelques oléagineux
  • Intégrer suffisamment de matières grasses dites « originelles » , crues et nues incluant des graisses saturées (beurre au lait cru, graisse de palme non hydrogénée, graisse de coco, graisse de canard) et des graisses insaturées au travers d’huiles végétales vierges en 1ère pression à froid avec notamment de l’huile d’olive
    • Attention, peu de matières grasses supportent la cuisson à haute température.
  • Choisir des céréales complètes ou semi complètes uniquement si elles sont tolérées (dans certains cas il est préférable de rester sur des céréales raffinées). Pour le pain, choisissez-le d’une seule farine et au levain (et non « sur levain ») avec un temps de fementation long, quantité à ajuster en fonction de votre profile métabolique
  • Consommer la juste dose de protéines animales (60 à 150g max par repas le midi / le soir, voire le matin, quantité à ajuster le cas échéant en fonction de votre profile métabolique)
  • Choisir des produits frais et non « chimiqués »
  • Limiter les sucreries aux desserts lors des repas midi ou soir en limitant le nombre / semaine
  • Choisir les modes de cuisson les plus doux et les plus rapides (cuisson douce à la vapeur ou wok)

L’idée est d’acheter des produits les plus frais et non transformés possibles et d’opérer leur transformation dans votre cuisine.

A vos fourneaux !